Voyages «non essentiels» interdits: quel impact sur le tourisme en Belgique?

Voyages «non essentiels» interdits: quel impact sur le tourisme en Belgique?
Belga.

Comme durant l’été, le secteur touristique belge va-t-il « profiter » de la fermeture des frontières et capter toutes les envies de voyage ? Pas certain. Les vacances de Carnaval ne bénéficient pas de la météo la plus clémente pour envisager partir. En 2021 comme les autres années. « Ce sont les vacances qui, traditionnellement, ont le moins de succès au littoral, explique Peter Bonhomme, président de la fédération des agents immobiliers CIB Vlaanderen. Les gens partent généralement au ski ou au soleil. Les réservations pour cette année, jusqu’ici, s’avèrent plus ou moins égales ou un peu moindres que celles de l’année dernière. On verra plutôt les propriétaires de résidences secondaires que des locataires, je crois. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct