Livraison de vaccins contre le coronavirus: de bonnes et de mauvaises nouvelles

Livraison de vaccins contre le coronavirus: de bonnes et de mauvaises nouvelles

Faute de doses de vaccin en suffisance, la Belgique en est toujours réduite à gérer la pénurie avec – on l’a encore vu la semaine dernière –, de grandes incertitudes sur les livraisons. À ce sujet, une bonne et une mauvaise nouvelle ont été annoncées ce week-end. La bonne vient de Pfizer. L’annonce d’une réduction de ses livraisons durant deux semaines (la semaine écoulée et la semaine à venir) a suscité la colère en Europe. La Commission a mis la pression sur le fabricant pour qu’il respecte ses engagements et selon Xavier De Cuyper, l’administrateur-général de l’Agence fédérale du médicament, la démarche aurait porté ses fruits. « Nous avons maintenant des discussions plus sereines pour essayer de voir comment on peut faire de cette situation un win-win. Il y a notamment des discussions autour de l’augmentation de la vaccination à travers la sixième dose ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct