Les clusters au cœur d’une nouvelle stratégie de testing

Les clusters au cœur d’une nouvelle stratégie de testing

La propagation des variants du virus dans notre pays est chaque jour plus importante. Ainsi, le microbiologiste Emmanuel André a annoncé que dorénavant, près de 17 % des tests PCR positif au coronavirus étaient fortement suspectés de présenter la mutation dite britannique du virus (501Y.V1). Ce samedi, c’est le variant sud-africain (501Y.V2) qui a brusquement augmenté dans notre pays suite à un cluster de 15 personnes découvert dans plusieurs institutions de soins à Ostende. Plus d’une vingtaine de personnes sont donc actuellement infectées par ce variant sud-africain qui inquiète particulièrement les experts en raison de son impact sur l’immunité naturelle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct