Brésil: le chef indien Raoni prend le monde à témoin contre Jair Bolsonaro

Le chef Raoni s’était rendu en février dernier à Brasilia pour plaider sa cause devant le Front parlementaire pour la défense des droits des peuples indigènes.
Le chef Raoni s’était rendu en février dernier à Brasilia pour plaider sa cause devant le Front parlementaire pour la défense des droits des peuples indigènes. - Reuters

Reportage

Il pose sa pipe un court instant et s’assoit bien en avant dans son hamac : « Il faut frapper fort, il faut qu’on nous entende enfin, il faut que ce président nous respecte », dit, le doigt bien levé, le leader le plus emblématique des peuples autochtones du Brésil, le cacique Raoni.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct