Bruxelles: vers une seule porte d’entrée pour toutes les procédures administratives

Bernard Clerfayt (Défi): «l’image des services bruxellois est complexe, les citoyens ne savent pas où s’adresser.»
Bernard Clerfayt (Défi): «l’image des services bruxellois est complexe, les citoyens ne savent pas où s’adresser.» - Pierre-Yves Thienpont

Trois quarts des Belges ont une relation numérique avec leur banque, via les applications, la moitié seulement avec l’administration… Logique : moins d’un quart des démarches officielles peuvent être accomplies en ligne (et la plupart d’entre elles ne sont pas optimisées pour les smartphones). S’il est possible (selon la commune et à condition, bien sûr, d’avoir un lecteur de carte d’identité ou de passer par itsme), de télécharger un certificat de composition de ménage, de demander à se faire envoyer par bon vieux courrier un extrait d’acte de naissance, il faut imprimer et confier à la poste la demande de « prime pour adoption d’un animal domestique, mâle ou femelle, issu d’un refuge agréé de la Région de Bruxelles-Capitale » ou de permis d’urbanisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct