Simulation de noyade: le chef de la CIA refusera les ordres d’un nouveau président

Le directeur de la CIA, John Brennan, a promis que l’agence de renseignement n’aurait plus recours aux techniques poussées d’interrogatoire, dont la simulation de noyade, contre les suspects de terrorisme, même si un nouveau président l’ordonnait. Les déclarations de John Brennan interviennent alors que le sujet est entré dans la campagne à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche.

Donald Trump a déclaré que s’il était élu, il rétablirait la torture et ferait « davantage que la simulation de noyade ». Son rival conservateur Ted Cruz a déclaré qu’il ne considérait pas la simulation de noyade comme une forme de torture. « Je n’accepterai pas d’avoir recours à certaines de ces tactiques et de ces techniques sujettes à polémique », a déclaré M. Brennan dans une interview à NBC News diffusée lundi. « Absolument, je n’accepterai pas qu’un agent de la CIA se livre à nouveau au waterboarding », la simulation de noyade, a-t-il assuré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct