Vaccins: l’UE craint d’être menée en bateau par AstraZeneca

La commissaire européenne à la Santé, la Chypriote Stella Kyriakides, n’a pas mâché ses mots.
La commissaire européenne à la Santé, la Chypriote Stella Kyriakides, n’a pas mâché ses mots. - Reuters.

La Commission européenne veut des réponses. Réclame des réponses d’ailleurs depuis deux jours, sans retour satisfaisant. Elle veut savoir d’où vient l’annonce « surprenante » d’AstraZeneca, qui a fait savoir vendredi dernier qu’il ne sera pas en mesure de livrer la quantité attendue de doses de son vaccin (31 millions de doses au lieu de 80 pour le premier trimestre) « à cause de rendements réduits dans un site de fabrication au sein de la chaîne d’approvisionnement européenne ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct