#haine cherche #paix

#haine cherche #paix
Reuters

C’est juste le type le plus célèbre du monde qui se fait éjecter comme un malpropre. Interdit de boîte de nuit par le videur. Viré du cours et envoyé chez la directrice. Eliminé parce qu’il a triché au Monopoly. Out. Exit. Sans appel.

Ni son pouvoir, ni son pognon, ni son statut de chef d’Etat n’y pourront rien changer : le 9 janvier, Twitter suspend définitivement le compte de l’ex-président des États-Unis. « Après avoir examiné de près les récents tweets du compte Donald Trump et le contexte qui les entoure, nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque de nouvelles incitations à la violence », annonce le réseau social, faisant allusion à la prise d’assaut du Capitole, le 6 janvier, par les supporters d’un Donald Trump soufflant sur les braises depuis sa monumentale forteresse du Déni.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct