Manu Hermia, Alexandra Grimal, Markus Reuter: quand les musiciens de jazz investissent le classique

Markus Reuter.
Markus Reuter. - Jajo Müller.

Des suites pour violoncelle, comme Bach ou Sainte-Colombe ? Manu Hermia a eu l’audace de s’y aventurer, et ça donne Fluid Suites for cello, joué par Sigrid Vandenbogaerde. Un opéra, comme Peter Eötvös ou George Benjamin ? Alexandra Grimal en a écrit un, qu’elle a qualifié d’« opéra clandestin ». C’est La vapeur au-dessus du riz, sur un livret d’Antoine Cegarra. Un quatuor à cordes, comme Beethoven, Bartok ou Schnittke ? Markus Reuter a composé son premier. Voilà Heartland, interprété par le Matangi Quartet. Et pourtant, ce sont des musiciens de jazz, au départ.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct