Rochefort: une bouffée d’oxygène de 14 hectares pour Lhoist?

L’extension serait possible vers le fond de la carrière actuelle.
L’extension serait possible vers le fond de la carrière actuelle. - D.R.

La chaux et l’eau. Le calcaire et la bière. Lhoist et l’abbaye de Rochefort. C’est une des plus longues sagas économico-environnementales de Wallonie. Et elle est loin d’être terminée. De nombreux recours et contre-recours ont été introduits depuis dix ans, tant par l’abbaye, qui défend son approvisionnement en eau au départ de la source de la Tridaine alimentant l’abbaye et sa brasserie, que par Lhoist, qui souhaite augmenter en profondeur sa possibilité d’extraction de pierre calcaire destinée à être transformée en chaux. Mais pour ce faire, sans rentrer dans les détails techniques, on toucherait à l’actuel réseau aquifère. Et ça, l’abbaye n’en veut pas !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct