Union européenne: avec Londres, «ça commence mal»

«Le signal n’est guère des plus amicaux», déplore Josep Borrell, chef de la diplomatie de l’UE.
«Le signal n’est guère des plus amicaux», déplore Josep Borrell, chef de la diplomatie de l’UE. - Reuters

Humeur

Ça augure assez mal de la suite des événements ! » Ce n’est pas Le Soir qui le dit mais le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, d’ordinaire affable. On a senti comme plus qu’une pointe d’exaspération dans le chef de Josep Borrell, invité à commenter l’étrange – et « pas très malin », dit-on dans la bulle européenne – coup bas fomenté par la « Perfide Albion ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct