Le PDG d’AstraZeneca : «Nous avons deux mois de retard par rapport à ce que nous voulions»

Pascal Soriot, PDG d’AstraZeneca: «Suggérer que nous vendons à d’autres pays pour gagner plus d’argent n’est pas juste parce que nous ne faisons de profit nulle part.»
Pascal Soriot, PDG d’AstraZeneca: «Suggérer que nous vendons à d’autres pays pour gagner plus d’argent n’est pas juste parce que nous ne faisons de profit nulle part.» - Reuters.

entretien

Lundi soir, deux quotidiens allemands (Bild Zeitung et Handelsblatt) affirmaient que le gouvernement allemand doutait de l’efficacité du vaccin d’AstraZeneca sur les plus de 65 ans. Même si ces affirmations ont été démenties par le ministère de la Santé allemand, elles s’ajoutaient aux retards de production des vaccins annoncés quelques jours plus tôt par AstraZeneca. Mauvaise passe pour la société ? Pascal Soriot, son PDG, s’explique.

Pourquoi AstraZeneca n’a-t-il pas été plus précis sur les difficultés d’approvisionnement détectées dans ses usines européennes ? Quel est le problème exactement ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct