Et soudain le vaccin devint le «précieux», le nouvel or du monde

Et soudain le vaccin devint le «précieux», le nouvel or du monde

La Belgique met en place sa stratégie de vaccination, et nos interrogations restent très nombreuses : jours de vaccination, recrutement de personnel, etc. L’opposition a raison de continuer à examiner, interroger, réclamer afin d’améliorer le processus, et cela d’autant que les responsables disposent désormais de temps pour perfectionner les procédures imaginées. C’est même là que réside notre problème principal : ce n’est pas – on aurait envie de dire « hélas » – à ce stade le circuit de vaccination qui « bugge », c’est le vaccin lui-même. Tous les pays de l’Union européenne pleurent, d’autant plus quand ils voient le Royaume-Uni vacciner à tour de bras : les doses espérées, voire promises, ne sont pas au rendez-vous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct