Défi sur la démission de Milquet: «Une occasion de revoir la composition du gouvernement de la Fédération»

L’opposition DéFI en Fédération Wallonie-Bruxelles a formulé l’espoir que les «politiques essentielles» que sont l’Enseignement et la Culture ne pâtiront pas de la démission de sa ministre de tutelle, Joëlle Milquet.

Pour DéFI, ces deux matières, «soumises à certaines pressions régionalistes», sont «essentielles» pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le parti amarante souhaite que cette démission puisse être une «occasion de revoir la composition même du gouvernement» de la Fédération.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct