Alexandre Benalla renvoyé en correctionnelle, notamment pour «faux» et «usage de faux»

Alexandre Benalla renvoyé en correctionnelle, notamment pour «faux» et «usage de faux»
AFP

Alexandre Benalla, ex-chargé de mission à l’Elysée, a été renvoyé en correctionnelle pour «faux» et «usage de faux» et «usage public et sans droit de documents justifiant d’une qualité professionnelle» au terme de l’enquête sur ses passeports diplomatiques et de service, a appris mercredi l’AFP de source judiciaire.

Il s’agit du premier renvoi en procès de l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, dont le nom a émergé avec le scandale des violences commises lors d’une manifestation le 1er mai 2018 à Paris. Outre l’affaire des passeports, il est visé par cinq autres enquêtes judiciaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct