Nicola Gratteri, procureur anti-mafia: «Le niveau éthique et moral de l’Italie recule»

«Les mafias sont un problème européen, et non uniquement italien.»
«Les mafias sont un problème européen, et non uniquement italien.» - Alberto Pizzoli/AFP

Nicola Gratteri, procureur anti-mafia de Catanzaro né à Gerace, vit depuis des décennies dans un bunker blindé. Cela fait des années que cet homme de 62 ans n’est plus allé au cinéma ou ne s’est pas baladé le long de la mer. Il est aujourd’hui le caillou dans la chaussure et la principale cible de la ‘Ndrangheta, le plus grand groupe mafieux d’Europe, qui a connu une croissance fulgurante au cours des dernières décennies, avec un chiffre d’affaires établi à 43 milliards d’euros et des filiales dans le monde entier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct