De nouvelles expertises dans l’affaire Grégory

Le corps sans vie du petit garçon a été retrouvé pieds et mains liés dans la Vologne le soir du 16 octobre 1984.
Le corps sans vie du petit garçon a été retrouvé pieds et mains liés dans la Vologne le soir du 16 octobre 1984. - Belga.

Un énième rebondissement survient ce mercredi dans l’affaire Grégory. Selon le procureur général de Dijon et Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate des parents du petit garçon dont le corps sans vie a été retrouvé pieds et mains liés dans la Vologne le soir du 16 octobre 1984, la chambre de l’instruction de Dijon a accepté cinq des six demandes de la famille, dont celles portant sur de nouvelles analyses ADN. Ces prélèvements seront pratiqués sur 37 nouvelles personnes de l’entourage des Villemin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct