«Une seule étude ne suffit pas pour établir un lien entre alimentation et santé»

«Une seule étude ne suffit pas pour établir un lien entre alimentation et santé»
zoonar.com/Erwin Wodicka

Le chocolat améliore la mémoire, le café augmente l’espérance de vie mais aussi le risque de cancer du poumon, le régime méditerranéen limite la progression du cancer de la prostate… Chaque semaine ou presque, les médias se font l’écho d’études scientifiques mettant en avant les bienfaits ou les méfaits sur la santé de tel aliment ou de tel régime. Des publications scientifiques qui semblent souvent justifier tout et son contraire…

Ces contradictions ne sont en réalité pas vraiment étonnantes : en effet, l’évaluation de l’effet d’un aliment n’a rien à voir avec celle d’un médicament. Elle ne peut pas s’appuyer sur une étude randomisée (qui valide un résultat en fonction d’un échantillon choisi au hasard) contrôlée par un bras placebo, méthode considérée comme le « gold standard » pour juger de l’efficacité d’un traitement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct