Opposition aux mesures sanitaires: des Pays-Bas à la Grèce, le consensus miné par les restrictions

A Jérusalem, des juifs ultraorthodoxes protestent contre les mesures sanitaires.
A Jérusalem, des juifs ultraorthodoxes protestent contre les mesures sanitaires. - afp

Cent trente et une interpellations lors de manifestations contre les mesures sanitaires. Des protestations contre le couvre-feu qui se transforment en violences, en particulier samedi et dimanche soirs. Les Pays-Bas, théâtre de débordements liés aux restrictions de libertés adoptées dans le cadre de la crise sanitaire, est-il le seul pays où l’érosion de l’adhésion aux mesures est présente ? Assiste-t-on à un ras-le-bol généralisé de la population ? En Israël, après de premiers heurts lundi, des violences ont à nouveau éclaté mardi entre policiers et juifs ultraorthodoxes opposés aux mesures sanitaires. En Grèce, tous les rassemblements seront interdits pendant une semaine, alors qu’une manifestation étudiante est prévue jeudi et une autre de l’extrême gauche vendredi. Au Danemark, des manifestations contre les nouvelles mesures sanitaires ont émaillé le week-end. S’il semble compliqué de rassembler tous ces débordements sous la même bannière, certaines motivations similaires peuvent nous éclairer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct