Etats-Unis: Linda Thomas-Greenfield, une voix d’expérience à l’ONU

Linda Thomas-Greenfield devra restaurer une politique américaine multilatérale à l’ONU.
Linda Thomas-Greenfield devra restaurer une politique américaine multilatérale à l’ONU. - EPA

Portrait

Une vie entière au service du département d’Etat, des dizaines de pays arpentés, du Liberia au Kenya en passant par le Pakistan et le Nigeria, et une expérience traumatique, qui zèbre la carrière de Linda Thomas Greenfield comme une douloureuse cicatrice : cette diplomate américaine de 69 ans, sélectionnée comme ambassadeur auprès des Nations Unies, passait son grand oral mercredi devant la commission des Affaires étrangères du Sénat, mais elle n’a pas eu besoin d’évoquer sa mésaventure rwandaise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct