Jan Jambon: «Il n'y a pas beaucoup de marge pour des mesures encore plus drastiques»

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA).
Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA). - Photo News

Les chiffres concernant le nombre d'infections, d'hospitalisations et de décès liés au coronavirus montrent une tendance à la hausse, mais ne sont pas de nature à susciter la panique. Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) l'a déclaré jeudi à l’antenne de Radio 1. Alors que les experts mettent en garde contre la contagiosité des variants britannique et sud-africain, Jan Jambon souligne que des mesures très strictes sont déjà en place. « Il n'y a pas beaucoup de marge pour prendre des mesures encore plus drastiques », a-t-il déclaré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct