lesoirimmo

Tim Cook (Apple): «Les données appartiennent aux utilisateurs»

Tim Cook n’en démord pas: «Nos données personnelles, des plus banales aux plus intimes, sont utilisées comme des armes dirigées contre nous, avec une efficacité militaire».
Tim Cook n’en démord pas: «Nos données personnelles, des plus banales aux plus intimes, sont utilisées comme des armes dirigées contre nous, avec une efficacité militaire». - EPA

Pour la première fois de son histoire, Apple a pulvérisé la barre des 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires en un trimestre, en chatouillant les 111 milliards. Merci qui ? Merci la Chine, dont le réseau 5G et la soif d’iPhone 12 ont fait tourner le tiroir-caisse à plein régime. A ce prix-là, on peut à coup sûr distiller quelques leçons de business. C’est d’ailleurs l’un des exercices favoris de Tim Cook, successeur de Steve Jobs à la tête de la plus grande capitalisation boursière au monde. On pourrait résumer le message comme suit : « tout ceci, nous l’avons fait sans exploiter les données à caractère personnel de nos utilisateurs ».

C’est d’ailleurs précisément ce qu’il est venu répéter ce mercredi à Bruxelles, au Parlement européen, et ce jeudi à la VUB (mais en visio) pour la 14e conférence internationale « Computers privacy & Data protection ». Avec, entre les deux, un petit passage éclair à l’Apple Store de la Porte de Namur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct