Quand Barbie se prend pour Maya Angelou

Mattel a élargi sa gamme de Barbie avec une poupée à l’effigie de la poétesse et militante afro-américaine Maya Angelou.
Mattel a élargi sa gamme de Barbie avec une poupée à l’effigie de la poétesse et militante afro-américaine Maya Angelou. - D.R.

Barbie n’est plus (seulement) la blonde évaporée qui fait du cheval, de la danse, lisse ses longs cheveux et va à la piscine avec le beau Ken. Après avoir vendu sa milliardième poupée Barbie en 1997 et vu ensuite ses chiffres de vente diminuer, Mattel a senti qu’il fallait changer quelque chose à ce petit monde de wasps américains quasi anorexiques. D’où des poupées noires, enveloppées ou souffrant d’un handicap. Et, depuis 2018, la collection Inspiring Women, qui réunit des Barbie à l’effigie de femmes fortes, courageuses « afin qu’elles deviennent des modèles pour de nombreuses jeunes filles ». Six personnalités ont déjà été prises comme modèles, comme Rosa Parks, militante des droits civiques, Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers, Susan B. Anthony, militante pour le droit de vote des femmes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct