A Lessive, les riverains n’avalent pas la parabole du promoteur de l’ex-site RTT

Les antennes paraboliques de Lessive ont fait leur temps au siècle dernier.
Les antennes paraboliques de Lessive ont fait leur temps au siècle dernier. - D.R.

Depuis mars 2018, le site des « paraboles » à Lessive, ancienne station RTT de télécommunications repérables par ses antennes paraboliques dressées au cœur d’un massif forestier, le tout sur environ 50 hectares, piétine entre recours et enquêtes publiques portant sur son urbanisation. La dernière s’est terminée fin décembre avec 500 signatures de réclamations ou de remarques, mais le promoteur liégeois Christophe Nihon doit désormais introduire à la commune de Rochefort un dossier modificatif lié à la station d’épuration et à l’approvisionnement en eau du site. Fin novembre, suite à un recours des riverains mais aussi du fonctionnaire délégué, la ministre Céline Tellier avait en effet cassé le permis accordé par la commune pour cette station d’épuration jugée sous-dimensionnée et dangereuse pour les cours d’eau et l’eau de captage voisine. Une nouvelle enquête publique devra dès lors être entamée dans les prochaines semaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct