An Pierlé en mode ludique et expérimental

An et Koen (avec Hendrik et Casper) photographiés par leur fille Isadora.
An et Koen (avec Hendrik et Casper) photographiés par leur fille Isadora. - ISADORA GISEN.

Cela fait plus de vingt ans maintenant – et l’album Mud Stories paru en 1999 – qu’An Pierlé nous enchante avec ses disques et ses concerts à chaque fois différents et surprenants. Après avoir signé la bande originale du film Le tout nouveau Testament qui lui a valu un Magritte, ainsi que celle de la pièce Sylvia de Fabrice Murgia au National, consacrée à la féministe américaine Sylvia Plath, An nous revient avec un nouveau groupe succédant également au diptyque consacré à l’orgue (Arches et Cluster en 2016 et 2017).

« Je n’ai jamais souffert d’un manque d’inspiration », nous a avoué An. « J’ai toujours des demandes qui me stimulent, avec chaque fois des choses différentes à découvrir. Donc, c’est chouette. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct