La police et l’armée américaine infiltrées par les jusqu’au-boutistes de Trump

Les images des partisans de Trump envahissant le Capitole ont fait le tour du monde. Parmi eux, des policiers et militaires.
Les images des partisans de Trump envahissant le Capitole ont fait le tour du monde. Parmi eux, des policiers et militaires. - Reuters.

Des trémolos dans la voix, Art Acevedo fixe les recrues les yeux dans les yeux. Ce 19 janvier, le patron de la police de Houston, qui est aussi le président de l’association des chefs de police des grandes villes américaines (MCCA), veut marquer le coup avec les futurs cadets des forces de l’ordre, au premier jour de leur formation. Il ne parvient pas à digérer le fait que des policiers et des militaires aient pris part à la tentative de putsch le 6 janvier au Capitole. Il vient aussi d’apprendre qu’un de ses propres hommes, Tam Dinh Pam, s’est mêlé aux émeutiers ce jour-là, avant d’être identifié sans coup férir.

« Si quelqu’un, là maintenant dans cette pièce, croit qu’il fallait être à l’intérieur du Capitole, qu’il démissionne sur le champ ! éructe-t-il. Me recevez-vous ?

– Fort et clair, Monsieur !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct