Ecolo, PS, MR: la «particip-opposition» gagne-t-elle la Vivaldi?

Et chez Ecolo, la ministre du Climat, Zakia Khattabi avait envisagé une taxe non prévue par l’accord de gouvernement. © Belga.
Et chez Ecolo, la ministre du Climat, Zakia Khattabi avait envisagé une taxe non prévue par l’accord de gouvernement. © Belga. - Belga.

La Vivaldi est-elle lentement gagnée par le syndrome de la particip-opposition ? Cette posture, autrefois reprochée aux écologistes lorsqu’ils étaient au pouvoir, ou à la N-VA du gouvernement Michel vise à être un pied dedans, un pied dehors, donc à participer au gouvernement tout en en critiquant certaines décisions, en se désolidarisant subtilement d’autres ou en mettant nettement en avant des revendications propres dont on sait qu’elles ne font pas consensus au sein de la coalition. Disons en tout cas que des échos divergents commencent à se faire entendre, brisant quelque peu l’harmonie de la partition Vivaldi, pourtant indispensable dans la lutte contre le covid.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct