RD Congo: Vital Kamerhe comparaîtra en appel le 15 février

En première instance, Vital Kamerhe avait été condamné à vingt ans de travaux forcés.
En première instance, Vital Kamerhe avait été condamné à vingt ans de travaux forcés. - Belga.

Suspendu le 7 août 2020, le procès de Vital Kamerhe reprendra à Kinshasa le lundi 15 février devant la cour d’appel de Kinshasa-Gombe. Rappelons que l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi comparaît dans l’affaire des maisons préfabriquées qui avaient été commandées dans le cadre du programme dit « des cent jours » du chef de l’Etat. En première instance, le leader du parti UNC (Union pour la nation congolaise), une formation bien implantée au Kivu, avait été condamné à vingt ans de travaux forcés pour détournement de 50 millions de dollars, corruption et blanchiment de capitaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct