Gaëlle Solal nous emmène dans un voyage somptueux au Brésil

Gaëlle Solal nous emmène dans un voyage somptueux au Brésil

Guitariste française installée à Bruxelles depuis 2011, Gaëlle Solal aime casser les codes et briser les frontières. Toujours avec un goût prononcé pour la liberté. Formée aux Conservatoires de Marseille et de Paris avant de partir pour la Hochschule für Musik de Cologne, elle a vécu en Andalousie et voyagé au Brésil. Des expériences multiples qui semblent faire pleinement partie de sa personnalité. Avec Tuhu, du surnom donné à Heitor Villa-Lobos par sa mère et qui signifie « petite flamme », la guitariste emmène l’auditeur dans un voyage somptueux au Brésil. Si Villa-Lobos est la figure centrale du disque, Gaëlle Solal y interprète aussi des pièces qui l’ont inspiré et des compositeurs qu’il a inspirés. Un mélange riche de sonorités et de styles, tantôt sensuelles, tantôt flamboyantes et virtuoses, où la guitariste démontre expressivité et chaleur. Un rayon de soleil dans la froideur de l’hiver.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct