Liban: hausse du prix du pain dans un contexte de grogne sociale

Cela fait plus d'un an que le Liban est englué dans une grave crise économique qui s'accompagne d'une dépréciation inédite de sa monnaie, une hyperinflation, des licenciements massifs et des restrictions bancaires drastiques.

Evoquant "la hausse continue du prix du blé" et l'augmentation du taux de change pour le dollar, le ministre de l'économie Raoul Nehmé a dévoilé lundi les nouveaux tarifs de vente du pain.

Le sac de pain passe de 900 grammes à 930 grammes et son prix de 2.000 à 2.500 livres libanaises, a rapporté l'agence nationale d'information ANI, soit une augmentation d'environ 20%.

Le prix avait déjà été augmenté en juin et en novembre 2020.

La nouvelle hausse intervient alors que plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté, selon l'ONU. La part de la population vivant dans l'extrême pauvreté a explosé, passant de 8% en 2019 à 23%.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct