Coronavirus - Russie: sans reconfinement, le PIB n'a chuté que de 3,1% en 2020 sur un an

Cette chute est due "aux restrictions imposées pour combattre le coronavirus et à la chute de la demande mondiale de ressources énergétiques", a indiqué Rosstat dans une note explicative.

Les pertes les plus importantes ont été enregistrées dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration (-24,1%), la culture et le sport (-11,4%), et les transports (-10,3%).

Le secteur minier accuse également des pertes de plus de 10%.

Avant le début de la pandémie, l'économie russe avait connu une croissance de 1,6% sur un an au premier trimestre, suivie d'une dégringolade de 8,5% du PIB au deuxième trimestre, puis d'une contraction moins importante de 3,6% au troisième trimestre.

Bien que Rosstat n'ait pas publié de chiffres détaillés par trimestre, et sous réserve que les résultats n'aient pas été revus, l'économie russe devrait avoir rebondi de 7,4% au quatrième trimestre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct