Coronavirus - Un recul de près de 20% des immatriculations de voitures neuves l'an dernier

Ce résultat est inférieur à celui d'un mois de janvier moyen (49.000 immatriculations en moyenne depuis 2010). Il est cependant bien trop tôt pour attribuer ce retrait à la non-organisation du Salon de l'Auto il y a quelques semaines, l'impact de l'événement étant généralement et principalement visible sur les immatriculations entre les mois de mars et de mai, explique la Febiac. Le mois dernier ne comptait en outre "que" 20 jours ouvrables, contre 22 pour janvier 2020, ce qui influence le nombre d'enregistrements ayant pu être traités.

Le recul des immatriculations pour les véhicules utilitaires était de 8% en janvier et même de 39,7% pour les deux roues motorisés (1.072 enregistrements contre 1.779), pour lesquels l'année 2020 a été exceptionnelle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct