lesoirimmo

Voile dans l’enseignement supérieur: un monde laïque divisé?

La frontière autour de laquelle pourraient se rassembler une majorité de gens est celle de l’âge adulte.
La frontière autour de laquelle pourraient se rassembler une majorité de gens est celle de l’âge adulte. - Photo News

Les signes convictionnels seront autorisés, à partir de septembre prochain, dans les écoles supérieures et de promotion sociale du réseau officiel organisé par Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE). Prise il y a quelques semaines par le conseil d’administration du réseau, la décision a donné lieu à des réactions polarisées autour du port du voile islamique dans l’enseignement supérieur, même si elle ne fait que prolonger des situations où celui-ci est autorisé dans les universités et de nombreuses hautes écoles en Belgique francophone. Si celles-ci étaient attendues, la ligne de partage qu’elles décrivent peut sans doute surprendre à certains égards, notamment lorsque celle-ci semble venir fissurer le « monde laïque ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct