Mercato: Anderlecht a dégraissé son noyau avec les prêts de Dimata, Vlap et Bakkali

Landry Dimata veut du temps de jeu, ce que ne pouvait lui garantir Vincent Kompany.
Landry Dimata veut du temps de jeu, ce que ne pouvait lui garantir Vincent Kompany. - PhotoNews

N’ayant aucune latitude financière et ayant déjà fait son marché, Anderlecht a vécu une journée de calme plat au niveau des arrivées. Comme prévu, aucun nouvel élément n’est venu se greffer au noyau de Vincent Kompany. C’est dans l’autre sens que le travail a été effectué par la direction. La journée a commencé par un échec avec l’avortement du prêt de Zakaria Bakkali au Sparta Rotterdam. Le club néerlandais voulait voir l’éphémère Diable rouge à l’œuvre durant un entraînement. Refus du Sporting et chapitre néerlandais clos. Mais une solution a été trouvée dans les dernières heures du mercato : un prêt jusqu’en fin de saison avec option d’achat au Beerschot pour l’ancien grand espoir. A la peine depuis son retour en Belgique, Bakkali va tenter de se relancer dans la Métropole.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct