Quelle politique américaine pour l’Afrique après Trump?

Jill Biden en 2011, du temps où son mari était vice-président d’Obama, avec une réfugiée somalienne dans un camp au Kenya.
Jill Biden en 2011, du temps où son mari était vice-président d’Obama, avec une réfugiée somalienne dans un camp au Kenya. - Noor Khamis/Reuters

La politique des Etats-Unis en Afrique est relativement stable et fait le plus souvent l’objet d’un consensus bipartisan. D’une administration à l’autre, les renversements d’alliances diplomatiques sont rares. L’implication militaire est, elle aussi, relativement linéaire. Ainsi, en Somalie, l’armée américaine s’est impliquée en 1992 et le reste aujourd’hui, même si l’intervention a évolué au fil du temps. Très directe à son début, elle est désormais plus lointaine, avec un soutien logistique et de formation aux troupes gouvernementales dans leur lutte contre les islamistes et des frappes « ciblées ». Il en va de même pour l’implication au Sahel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct