Un autre visage du Congo à travers paysages et performeurs: deux expos 3 étoiles

Rue Royale, les grandes photographies de Colin Delfosse entrent en collision avec les travaux imposés par l’incendie du 18 janvier.
Rue Royale, les grandes photographies de Colin Delfosse entrent en collision avec les travaux imposés par l’incendie du 18 janvier. - D.R.

Elle l’attendait depuis 5 minutes mais finalement, le tram est parti sans elle. Avec son caban bleu, son masque et son sac à dos, la jeune femme était arrivée tête baissée sous le crachin, se glissant dans l’abri en regardant sa montre. Durant deux ou trois minutes, elle n’avait pas bougé, perdue dans ses pensées. Puis, pour passer le temps sans doute, elle a tourné la tête et a repéré la grande photographie juste derrière elle, sur le long mur de Bozar. Elle est restée comme ça, un moment, la tête légèrement inclinée, semblant détailler chaque élément de l’image. Puis, elle a quitté son abri, sans plus se soucier du crachin et est allée se planter devant la première photographie de la série. Une sorte de cosmonaute à la tenue faite de déchets métalliques. Elle est ensuite passée à la seconde portant une sorte de costume traditionnel de danseur comme on voit dans les photographies anciennes du Congo. Mais ici, le costume est entièrement constitué de centaines de seringues assemblées…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct