Joe Lovano publie un album 4 étoiles: «J’espère que cette musique paisible et mystérieuse touchera»

Le Trio Tapestry: Carmen Castaldi, Marilyn Crispell et Joe Lovano, avec ses gongs.
Le Trio Tapestry: Carmen Castaldi, Marilyn Crispell et Joe Lovano, avec ses gongs. - Bart Babinski/ECM.

Un grand type, fort, baraqué, galurin vissé sur le crâne, bouc et moustaches poivre et sel, le regard doux derrière des lunettes mi-teintées. Vous ne pouvez pas le manquer, Joe Lovano, si vous le croisez lors d’un festival ou dans les coulisses d’un concert. Et encore moins sur scène où son lyrisme chaleureux s’impose immédiatement. A 68 ans, le saxophoniste ténor américain d’origine italienne est une des références mondiales du jazz. Et cet album-ci va ajouter à sa célébrité, c’est sûr, tant il est émouvant et passionnant.

Joe Lovano a joué avec les plus grands. Carla Bley, Charlie Haden, Paul Motian, John Scofield, Lee Konitz, McCoy Tyner, Dave Brubeck, Dave Holland… Il vit au nord de New York, avec sa femme Judi. Mais l’Europe, il connaît. Et la Belgique encore mieux. Il a beaucoup tourné chez nous dans les années 80. Avec Eric Legnini, Jean-Louis Rassinfosse, Félix Simtaine. Et il n’utilise que les becs de sax de son ami belge François Louis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct