Junior Edmilson reste fan du Standard: «Mais Seraing va se qualifier aux tirs au but»

@Belga
@Belga

Six mille kilomètres nous séparent du Belgo-Brésilien. Pourtant, au moment de décrocher, sa voix n’a pas changé, de quoi nous ramener directement au cœur du sujet : Seraing. « C’est la famille, le club où tout le monde a évolué. Mon père, mon frère, mes cousins… » Mais pas Junior, sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi. « Je suis allé à Huy car j’avais envie de jouer dans cette équipe-là. Encore aujourd’hui, je ne sais pas vous expliquer ce choix (rire). Par contre, je peux vous assurer que j’allais au stade des Métallos dès que je le pouvais. Nous aimions faire la fête les jours de matches, parce que toute la famille se réunissait. Les jeunes tapaient dans le ballon dès le matin, jusqu’au moment du souper, rempli de rires et d’anecdotes. Le fait d’habiter à quelques rues nous permettait d’aller à pied au stade. Il était impensable de louper un match, c’était d’office dans l’agenda de la semaine. J’ai toujours eu une affection pour cette équipe, et pas seulement parce que mon père en a fait les beaux jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct