Le CD 4 étoiles de la semaine: Celeste est d’une force et d’une pureté inouïes

Le CD 4 étoiles de la semaine: Celeste est d’une force et d’une pureté inouïes

Cela fait plus d’un an qu’on attend ce premier album de la chanteuse soul britannique née en Californie il y a 26 ans. Il n’aura fallu que deux EP parus en 2017 et 2019 pour que tout le monde voie en elle une future grande. Avec un Brit Award et un BBC Music Award (Sound of 2020), la petite qu’on a déjà pu voir en tournée avec Michael Kiwanuka, dans les grands festivals ainsi qu’au Bota en 2018 et l’AB en 2019, a un ton bien à elle qu’on retrouve entièrement sur ce premier long format s’ouvrant en toute simplicité (pour ne pas dire nudité sonore) par « Ideal Woman » et « Strange » déjà paru. On retrouve également le plus rythmé (tube) « Stop This Flame » (avec son petit côté Dave Brubeck). Pour le reste, Celeste impose sa voix et ses textes personnels teintés de féminisme et de romantisme. Les chansons de Celeste, qui laissent une grande place au silence, sont d’une force et d’une pureté inouïes !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct