Pharma: la biotech liégeoise Imcyse séduit Pfizer

«Nous pensons que nous avons trouvé une façon de cibler spécifiquement la mauvaise réponse immunitaire et de laisser le système immunitaire intact pour le reste», explique Denis Bedoret, CEO d’Imcyse.
«Nous pensons que nous avons trouvé une façon de cibler spécifiquement la mauvaise réponse immunitaire et de laisser le système immunitaire intact pour le reste», explique Denis Bedoret, CEO d’Imcyse. - D.R.

Les découvertes de l’industrie biotech belge continuent à attirer chez nous les Big pharma. Ce mercredi, on a appris que Pfizer était entré au capital d’Imcyse, une spin-off de la KUL basée à Liège spécialisée dans les traitements contre les maladies auto-immunes sévères (diabète de type 1, sclérose en plaques…). Le montant investi est gardé confidentiel. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle levée de fonds visant à financer la société pour les trois à quatre prochaines années. Deux tiers de la somme ont déjà été levés grâce à Pfizer et aux actionnaires existants (les fonds publics SRIW, SFPI, Noshaq, les fonds privés LSP et Biogenosis ainsi que la KUL) qui se sont engagés à remettre de l’argent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct