Libye: une conférence patronnée par l’ONU fait naître un fragile espoir de paix

Des hommes armés contrôlent la route côtière, à Khums. Le règne des milices exaspère la population libyenne.
Des hommes armés contrôlent la route côtière, à Khums. Le règne des milices exaspère la population libyenne. - Reuters

Décodage

Comment mettre fin au chaos en Libye ? Une conférence patronnée par les Nations unies se tient cette semaine à Genève et réunit des délégués de toutes les régions. D’aucuns caressent l’espoir, de manière un peu plus concrète que lors des précédents efforts diplomatiques, de voir enfin le pays se diriger vers une transition démocratique, mais les obstacles demeurent nombreux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct