lesoirimmo

L’Europe au secours de la moule wallonne

Moule perlière d’eau douce.
Moule perlière d’eau douce. - LIFE Moule perlière

Le Zambèze, c’est la Corrèze », disait Claude Julien, l’ancien directeur du Monde diplomatique, aux jeunes journalistes. Manière de dire qu’il faut mettre en cohérence les informations estampillées « locales » et « internationales », souvent bien plus liées qu’on le pense. Message reçu à la Banque européenne d’investissement (BEI) qui a récemment alloué un prêt de 4,5 millions d’euros à la Wallonie pour financer des projets destinés à « rétablir les conditions » qui permettront à la moule perlière d’eau douce et à la mulette épaisse de prospérer dans des rivières et ruisseaux. Les deux espèces sont en danger d’extinction. Pour la moule perlière, le danger est même « critique ». Elle ne se retrouve plus que dans des cours d’eau ruraux suffisamment accueillants. Des mulettes subsistent dans la Meuse et dans l’Ourthe. Toutes deux subissent la prédation du rat musqué et du raton laveur, de même que la concurrence de moules exotiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct