lesoirimmo

Le «foie gras», une maladie silencieuse à surveiller

Le «foie gras», une maladie silencieuse à surveiller

C’est une maladie silencieuse, comme l’hypertension artérielle, qui ne se manifeste par aucun symptôme – sauf à un stade avancé irréversible. La stéatose hépatique métabolique, communément appelée maladie du foie gras, peut se détecter grâce à une prise de sang qui révèle que certains indicateurs sont anormalement élevés (ferritine, transaminases ou triglycérides présents en trop grande quantité). Autant de signes inflammatoires d’une présence excessive et anormale de graisse dans le foie qui risquent de le durcir. Cette fibrose hépatique se confirme ensuite au travers d’un examen auprès d’un spécialiste au moyen d’une sonde échographique (un Fibroscan).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct