Plus de 500 millions d'euros de taxes évitables pour les exportateurs belges en 2019 (2)

L'étude examine qui a le plus à gagner de ces accords en combinant un pays importateur avec un secteur d'exportation (par exemple le secteur chimique). Une analyse approfondie de ces combinaisons permettra ainsi à l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX), hub.brussels et Flanders Investment & Trade (FIT) de se concentrer sur les exportateurs vers la Turquie et la Corée du Sud, où pourraient être obtenus les avantages compétitifs les plus importants (103,5 millions d'euros et 70,3 millions d'euros respectivement).

Du point de vue des secteurs, la chimie (87 millions d'euros) et l'alimentaire (65 millions d'euros) se distinguent parmi les combinaisons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct