Jean-Claude Fontinoy accusé d’avoir perçu un pot-de-vin de 50.000 euros

Avec Jean-Claude Fontinoy, on est au coeur des rouages essentiels de l’Etat belge. Président de la SNCB, intermédiaire politico-financier, expert au cabinet Reynders durant 20 ans...
Avec Jean-Claude Fontinoy, on est au coeur des rouages essentiels de l’Etat belge. Président de la SNCB, intermédiaire politico-financier, expert au cabinet Reynders durant 20 ans... - Belga.

Enquête

Au début de l’été 2017, Jean-Claude Fontinoy, alors expert au cabinet du ministre MR Didier Reynders, aurait reçu un montant cash de 50.000 euros de l’homme d’affaires Aldo Vastapane. Pour quel motif ? Trouver une solution politique au litige opposant le prince Laurent à la Libye, Etat sommé par un jugement belge de 2014 de lui rembourser 48 millions d’euros investis à fonds perdus dans un projet environnemental.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct