Cinéma: les scénaristes balancent leur linge sale

L’équipe d’ «Ennemi Public» en plein travail. De gauche à droite : Antoine Bours, Christopher Yates, Frédéric Castadot et Matthieu Frances.
L’équipe d’ «Ennemi Public» en plein travail. De gauche à droite : Antoine Bours, Christopher Yates, Frédéric Castadot et Matthieu Frances. - Gilles de Voghel

Ce n’est pas parce qu’un combat est ancien qu’il ne mérite pas d’être mené. La preuve par celui entamé depuis début décembre par les scénaristes francophones, au départ de la page Facebook « Paroles de scénaristes », sur laquelle se multiplient depuis deux mois les témoignages et les récits de personnes actives dans le milieu du cinéma. La page est née du constat d’un « sentiment de discrimination lié à l’exercice de [ce] travail » et de la volonté de mettre en lumière les pratiques courantes dans la profession. Elle voit affluer depuis lors les messages, quasiment tous livrés sous couvert d’anonymat, qui soulignent les difficultés rencontrées et le désarroi dans lequel se retrouvent plongés ces auteurs qui écrivent pour le cinéma ou les séries.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct