Les violences policières au centre d’un procès à Mons

Les violences policières au centre d’un procès à Mons
Pierre-Yves Thienpont.

Reportage

Casquette sur la tête et veste en peau de mouton retournée sur le dos, Jean ne quitte jamais son vélo pour se déplacer dans les rues de Mons. Régulièrement, le sans-abri de 30 ans se pose à même le trottoir pour rouler ou fumer une cigarette. Il plonge alors dans l’imposant sac qu’il porte en bandoulière et dans lequel se trouve le résumé de sa vie. Il en sort un carnet où il note tout ce qui lui passe par la tête. Tout à coup, un bruit soudain. Le jeune homme sursaute et rentre la tête, comme pour se protéger. Depuis deux ans, il a peur. Peur d’être pris pour cible par la police, comme il estime que ce fut le cas le dimanche 14 juillet 2019. Des faits et leurs conséquences pour lesquels un procès s’ouvre devant le tribunal correctionnel montois, ce jeudi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct