Boris Johnson met en cause l’UE dans les frictions sur l’Irlande du Nord

Boris Johnson met en cause l’UE dans les frictions sur l’Irlande du Nord

Le Royaume-Uni et l’Union européenne poursuivront la semaine prochaine à Londres leurs discussions autour des tensions post-Brexit dans la province britannique d’Irlande du Nord, dont le Premier ministre britannique Boris Johnson tient l’UE pour responsable.

Lors de la session hebdomadaire des questions au Parlement, le chef du gouvernement conservateur a fustigé l’attitude de l’UE, qui, confrontée à des retards de livraisons de vaccins, a voulu introduire un mécanisme de contrôle des exportations qui devait initialement concerner l’Irlande du Nord, avant de faire machine arrière.

« Il est tout à regrettable que l’UE semble jeter des doutes sur l’accord du Vendredi saint, les principes du processus de paix, en semblant appeler à une frontière sur l’île d’Irlande », a déclaré Boris Johnson.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct