Un diplomate iranien condamné à 20 ans de prison pour un projet d’attentat en France

Des policiers montent la garde devant le tribunal correctionnel d’Anvers
Des policiers montent la garde devant le tribunal correctionnel d’Anvers - AFP

Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné jeudi un diplomate iranien, Assadollah A., à 20 ans de prison pour terrorisme. Deux autres prévenus, Nasimeh N. et Amir S., écopent de peines allant de 15 à 18 ans alors qu’un quatrième prévenu, Mehrdad A., est condamné à 17 ans de prison. Ils étaient poursuivis pour un projet d’attentat contre un rassemblement de l’opposition iranienne en France en 2018. Trois prévenus sont également déchus de leur nationalité belge.

Les condamnations sont conformes à ce que le parquet fédéral avait requis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct