Les consommateurs signalent davantage de cas de fraude à la FSMA

Une raison à cette hausse est tout simplement que les consommateurs se tournent davantage vers la FSMA avant d'investir, "dès qu'ils ont un doute sur le caractère frauduleux de l'offre qui leur est faite", explique l'autorité financière.

Près de trois quarts des signalements concernaient des plateformes frauduleuses de trading en ligne, des offres de faux crédits et des offres frauduleuses de gestion de patrimoine, d'investissements alternatifs ou de fraudes pyramidales.

La notification de plateformes frauduleuses de trading en ligne, en particulier, a fortement augmenté en 2020 (+61%), relève la FSMA. Apparues en mai 2019, elles attirent les consommateurs par de fausses publicités sur les réseaux sociaux ou des applications de rencontre. L'autorité des services financiers évalue que les victimes de ces plateformes ont perdu au moins 18,5 millions d'euros entre mai 2019 et décembre 2020.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct